Les Business Angels, silencieux faiseurs de startups en Afrique

By Servan Ahougnon / 22 février 2017

On les connaît moins, et c’est pourtant une composante clé dans le processus de l’obtention de financement bien connu dans la sphère des startups. Les Business Angels sont présents depuis 2015 et actifs au sein d’un réseau panafricain l’African Business Angels Network (ABAN) affiliée au réseau mondial, le Global Bursiness Angels Network (GBAN)

ob_fed9d8_13237818-251351645255358-6187232762914

Le principe est bien connu. Ces investisseurs désireux d’enrichir leurs portefeuilles choisissent parfois d’investir dans des startups en pleine émergence. Une évidente source de renforcement de leurs actifs, mais aussi une source de financement cruciale pour de nombreuses entreprises dans le monde et désormais sur le continent Africain. Ainsi que l’a rappelé David van Dijk, cofondateur d’ABAN, « être connecté à un écosystème mondial actif est un très bon pas vers l’avant pour les investisseurs africains et les startups africaines ».

David van Dijk

David van Dijk

Le site d’information sur les innovations technologiques Startup Brics rappelle qu’à las suite de l’ABAN, c’est désormais dans chaque pays que seront suscités ces réseaux d’Angels Investors, à l’image de l’Afrique du Sud qui a créé son propre réseau affilié à l’ABAN, en août 2016.

About the author

Servan Ahougnon

Click here to add a comment

Leave a comment: